Emission de juillet 2014 Françoise LIMIÑANA LES FINS DE VIE


Emission / mardi, juillet 1st, 2014

Émission conçue et animée par Michel BERNARD

Assistante technique : Ana

LES FINS DE VIE
Avec Françoise LIMIÑANA

Chacun peut être à sa manière un explorateur aux frontières de l’humanité. Pour cela, point n’est besoin de diplôme ou d’un statut particulier. Les voies de l’exploration sont très variées. Arts, dont la poésie, monde, humanité, nature, techniques, etc.
Explorer implique courage, ténacité, audace, curiosité et aussi quête de connaissance.
Explorer, c’est aussi s’aventurer dans l’inconnu, aux frontières du connu, voire parfois c’est revisiter le connu.
Explorer, c’est aussi produire, conforter de l’humanité dans et pour l’humanité.

Pour cette première émission, nous recevons Françoise Limiñana.
Elle vient de publier son premier roman Jusqu’à devenir, éditions Le Bateau Ivre, 2014 150 p.
Dans ce roman, onze personnages prennent la parole.

Mais au-delà ce roman, c’est le parcours de Françoise qui nous a conduits à l’inviter.
Née à Bayonne, cette femme de 52 ans, deux enfants, a été médecin puis comédienne, auteur-compositeur-interprète et à nouveau médecin en soins palliatifs.
Un parcours qui allie une double profession : la médecine et les arts.
Un parcours qui nous rappelle la beauté des parcours métissés. Et peut-être l’ardente obligation, croissante, de ces parcours pour les temps à venir.

Un parcours singulier et un thème délicat : LES FINS DE VIE.
Entre le souffle qui surgit et le souffle qui s’en va, LA VIE.
Pour chacun vient inévitablement, un jour ou l’autre, la fin de vie.
Pour certains, de façon douloureuse et tragique… mais que cela ?

Françoise après avoir été donc médecin généraliste puis artiste disons une intermittente du spectacle… travaille aux, pour les fins de vie, une frontière de l’humanité, une zone sensible en humanité.

Oui, redisons-le :
La vie surgit avec le souffle à la naissance (pour certains lors de l’enfantement). Elle se termine avec l’arrêt du souffle.
Dans cette perspective, la mort est le départ du souffle.

Françoise situe son parcours de vie, insiste chez elle sur cette double tension créatrice : Médecine et Arts.
Puis elle explore les fins de vie. Pour cela, elle clarifie les mots utilisés.

Son livre : ONZE personnages en résonance, solidaires dans le temps qui leur reste à vivre.

Elle lit elle-même trois extraits

Texte1 : extrait de LEILA, ŒIL du CŒUR, p. 54-55.

Texte2 : extrait de DOMINIQUE SANS, p. 38-40.

Texte3 : extrait de LE TEMPS d’UNE SCULPTURE, p. 134-135.

Françoise choisit pour cet entretien, trois musiques :

  • Le temps qui reste. Serge Reggiani.
  • Ne les réveillez pas. Gérard Manset, CD OBOK : Titre5
    Je vous invite si ce n’est fait à découvrir cet artiste !
  • Casta Diva, Maria Callas. Extrait de Norma, opéra de Bellini.

Commentaires :

Pour mieux connaître Françoise Limiñana, allez sur internet… découvrez ses cinq créations… et veillez au prochain livre qu’elle va publier. http://francoiseliminana.com/

Bien sûr, Françoise n’aborde pas comment sont vécues les fins de vie par les proches. Mais chacun est invité à écouter les témoignages de fins de vie que nous rapporte Françoise de son exploration.
À travers les fins de vie, Françoise propose sa vision de la médecine et celle des arts.

La médecine est un art. Pour cela, avec les arts, c’est un chemin faisant pour prendre soin de soi et de l’autre.

Les fins de vie, un domaine à explorer pour intensifier la FAIM de VIE.

Poursuivez cette exploration. ÉCOUTONS. OUI, écoutons !

Musique de cette série : NAUSICAA de LA VALLÉE du VENT

Michel Bernard, 07/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =