Emission du 29 mai 2015


Emission / vendredi, mai 29th, 2015

Émission animée par Michel Bernard

SUR LES TRACES DE JEAN GIONO

Mes vifs remerciements à :

  • Jacques MENY, président de l’association des Amis de Jean Giono. Son accueil dans la maison de Jean Giono : LE PARÏS m’a profondément touché. Homme de culture au sens pluriel et le plus intense, sa contribution pour rendre vivant l’œuvre de Jean Giono est incomparable. Après l’entretien, la visite de la bibliothèque de Jean Giono reste pour moi un moment unique.
  • Jack MEURAT auteur d’un essai sur Jean Giono et le pacifisme, Éditions Parole, 2012.
    De plus un humanisme et un chercheur de terrain à qui je rends hommage.

MB le 29/05/2015

Réaliser une émission SUR LES TRACES DE JEAN GIONO exige selon moi de se rendre à Manosque. Le lundi 25 mai, je pars seul empruntant des routes secondaires, voire très secondaires. Deux heures trente, deux fois ! Au cours de ce voyage:

  • une voiture surgit brutalement devant moi. Je stoppe. Le conducteur, par ses gestes, révèle de l’inconscience.
  • Une femme marchant, sac au dos et un bâton de pèlerin. Vers quelle destinée ?
  • Des champs de coquelicots d’une rare beauté.
  • D’autres champs… d’oliviers, magnifiques.
  • Un troupeau de plusieurs centaines de montons passant en respectant la voiture à l’arrêt.
  • Des petits villages du Haut Var témoignant dignement de l’histoire…/…

Puis l’arrivée à Manosque et la recherche de la montée des vraies richesses en marge de laquelle se trouve LE PARÏS, Maison de Jean Giono. Une fois de plus, découverte que bien des habitants ignorent. Ici, Giono est loin, quasi inconnu pour beaucoup.

Pour finir, je m’adresse à un homme qui me semble résider à Manosque depuis longtemps, c’était l’électricien de Jean Giono. En marchant, il me confie des anecdotes.

L’entretien avec Jacques MENY a lieu dans un des jardins de la maison de Jean Giono. Entretien précédé et suivi d’échanges et de la visite émouvante de la maison. De la bibliothèque très variée (environ 8.000 livres) il sort sans jamais se tromper des livres préfacés par Heidegger, A. Gide, M. Duras, R. Gary etc. et des ouvrages annotés par Jean Giono d’une fine écriture.

L’entretien avec Jack MEURANT a lieu sur la place de l’Hôtel de Ville. Durée précédée d’échanges sur lui, sur son livre concernant J Giono, sur son savoir d’une rare richesse concernant l’écrivain, son œuvre et sa vie. Et sur son autre livre : PETTYE, un amour envolé.

Oh! combien le contexte permet de mieux comprendre l’œuvre d’un auteur.
Oh! combien ce voyage était justifié.
Oh! combien il convient de dépasser le studio et le téléphone.

Cette émission n’intègre que des extraits de ces deux entretiens. L’intégralité se trouve dans la série CHEMINSCOPIE avec le même titre: SUR LES TRACES DE JEAN GIONO.

Voix de Jean GIONO.

MUSIQUES

  • Monte Verdi, madrigal ZEFIRO TORNA (qui été l’hymne de Contardour).
  • Jacques Brel, Pourquoi faut-il que les Hommes s’ennuient ?
  • Mozart, Air de la Reine de la nuit de la Flûte Enchantée

Petit rappel sur Jean Giono

  • né à Manosque le 30 mars 1895
  • mort à Manosque le 9 octobre 1970
  • Père cordonnier d’origine piémontaise
  • Mère repasseuse, d’ascendance picarde
  • Il écourte ses études pour venir en aide à ses parents
  • Il travaille dès l’âge de 16ans dans une banque à Manosque
  • Il revient profondément pacifiste de la guerre 14/18
  • Marié en 1920 avec Élise Maurin. Deux filles.
  • 1922, rencontre majeure avec le poète Lucien Jacques.
  • En 1930 il achète une petite maison qu’il fera ensuite agrandir. C’est LE PARÏS. Il y aura plusieurs bureaux. Toujours entouré de livres, d’œuvres d’art et d’objets qui lui sont chers.
  • Il accorde beaucoup d’importance aux plumes, à l’encre et au papier ; Élise son épouse dactylographie les manuscrits.

De cette maison il voyagera beaucoup dans le monde. Voir internet pour son œuvre et de nombreux documents.

Inclassable, solitaire, il est un écrivain de génie qui marque profondément le paysage littéraire du XXe siècle. Un auteur que l’on a lu dans sa jeunesse et qui reste à découvrir ou à redécouvrir toute sa vie. Des centaines de thèses ; de très nombreuses traductions. Une résonance mondiale.

Références

  • Les AMIS de JEAN GIONO, association, Impasse du Parïs, Montée des Vraies Richesses, 04100 MANOSQUE
  • Xe Rencontres GIONO, AU BONHEUR DES SENS, MANOSQUE du 5 au 10 AOUT 2015, rencontresgiono.fr
  • Aussi Office du tourisme de Manosque 04 92 72 16 00

RÉFÉRENCES

  • Jacques MENY, film 1995 Le MYSTÈRE GIONO, Président de l’association des amis de JEAN GIONO. Son rôle et ses articles (cf. en particulier la remarquable REVUE GIONO)
  • Jack MEURANT, Jean GIONO et le PACIFISME, Ed Parole, 2012
    ___ PRETTYE, un amour envolé, Ed Parole, 2013

CITATIONS DE JEAN GIONO

  • L’harmonie vient de cet accord total avec le monde
  • Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route
  • C’est ce que vous donnez qui vous fait riche

Confidence

Voyager c’est découvrir et assumer son ignorance, c’est recueillir des pépites de connaissances, c’est mieux assumer le mystère de l’autre du monde et le sien.
Voyager, c’est ouvrir son être à la complexité infinie de la vie.

Michel Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 14 =