Lundi 13 avril 2020 : Science et Démocratie


Emission / lundi, avril 13th, 2020

Avec le concours d’Agora Cote d’Azur 94 MHZ

Lundi 13 avril 2020. Note N°16
Emission conçue et animée par Michel Bernard

Lundi 13 avril 2020 : Science et Démocratie

Ce soir, nous recevons Philippe KOURILSKY.
Le titre de cette émission Science et démocratie

Cette émission devait se dérouler en direct dans le studio d’Agora Côte d’Azur par téléphone.
Elle a été faite avec un téléphone portable et un téléphone fixe.
Merci à Ana, webmestre, pour tout son travail et en particulier pour l’amélioration du son, autant que cela est possible, et pour le montage qui intègre aussi des musiques choisies par Philippe KOURILSKY.
Avant de débuter cette émission, merci aussi à Agora Côte d’Azur, une radio de qualité encore trop peu connue. Elle honore la région SUD et la RADIO.

De la science et de la Démocratie, c’est le dernier livre écrit par Philippe Kourilsky. Publié en avril 2019 aux éditions O. Jacob. 221 p. Des notes nombreuses et de qualité. C’est son 8e livre. Il vous confie dans l’émission une des origines de ce livre.
Chercheur au CNRS, ancien directeur de l’Institut Pasteur, professeur émérite au Collège de France, membre de l’académie des sciences, l’auteur, pour certains vous le connaissez ; pour d’autres, vous allez le découvrir.

Philippe écrit comme citoyen, comme scientifique, comme humaniste.
Merci à Philippe.
Je vous invite à lire son livre un crayon à la main. Vous découvrirez en particulier, des passages qui vous permettront de prolonger l’émission.
Parmi les cinq brefs extraits cités dans l’émission, j’en retiens ici à nouveau deux :

  • Eduquer. Voila le maitre mot ! L’éducation est le moteur de toute évolution positive.
    Il faut éduquer et s’éduquer à tout âge.
    Deux utopies convergent : L’utopie d’une culture de la discussion entre les citoyens et l’utopie « éducative ».
    Commentaire. Nous sommes pleinement d’accord sous réserve de préciser de quoi nous parlons quand nous parlons d’éducation.
  • La démocratie est le meilleur des systèmes à condition de la faire évoluer, de se saisir de sa complexité, d’en réaffirmer les finalités et les valeurs, et d’en améliorer les procédures et l’efficacité dans un contexte planétaire. J’insiste.
  • Sur la fierté que nous pouvons avoir de l’Institut Pasteur en France et dans le monde.
  • Sur l’extraordinaire instance qu’est le Collège de France. De mon portable je peux y accéder en permanence. C’est gratuit. C’est rare et de qualité. C’est une instance de référence pour l’Université en humanités dont nous reparlerons à la rentrée en octobre.
  • Sur la méthode scientifique dont Philippe dit qu’elle est pour chacun une hygiène de l’esprit.
  • Sur l’altruisme, un thème cher à Philippe.
  • Sur la démocratie comme système vivant, complexe et dont la robustesse est une ardente obligation, dont nous sommes responsables tant dans les formes que dans l’esprit.
  • Sur Science-Démocratie avec un trait d’union pour valoriser les apports réciproques.

Le coronavirus est une épreuve en humanité. Chacun et tous sont provoqués pour plus d’humanité, d’altruisme, de discussion et donc d’écoute.

Il m’arrive d’imaginer réunir tous ceux qui interviennent dans cette émission PAROLES d’ECRITURE :

-Edgar Morin
-Boris Cyrulnik
-Bertand Vergely
-Catherine Gide
-Alain Corbin
-Yasmina Khadra écrivain algérien
-Genevieve Callerot, poétesse et paysanne
-Alberto Ruiz Sanchez du Mexique
-Mohammed, merveilleux poète et conteur du Maroc
-Eduardo Almeida du Mexique
-Dominique, si engagé dans le bénévolat et la démocratie contributive.
-Denis fondateur des éditions Harmattan
-Jean Claude et ses travaux de praticien chercheur, ancien chirurgien et humaniste.
-Demain Hervé pour nous faire voyager en cécité.
Et tant d’autres

Sans oublier ceux qui nous ont quittés comme Danièle, Jean François,
André, Jacques, Jean Claude…
Tous pétris d’un optimisme de résistance.
Tous ayant tous les âges de la vie.
Tous soucieux d’émerveillement, de connaissance et chacun à sa manière d’altruisme.
Tous étant en simplicité.
En ce mois d’avril, la nature fait surgir le printemps. Écoutons-la, contemplons-la.

Nous sommes responsables du vivant, de notre vivant.
Belle soirée à chacun !

Michel Bernard. 13 04 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 26 =