Lundi 29 juin 2020 : Ces philosophes à ne pas oublier.


Emission / mardi, juin 30th, 2020

Avec le concours d’Agora Cote d’Azur 94 MHZ

Lundi 29 Juin 2020. Note N°21
Emission conçue et animée par Michel Bernard

Lundi 29 juin 2020 : Ces philosophes à ne pas oublier. – Première partie
Lundi 29 juin 2020 : Ces philosophes à ne pas oublier. – Seconde partie

Explorer le quotidien, c’est inévitablement recourir à la philosophie et l’anthropologie.

L’anthropologie c’est toute l’histoire de l’humain.
La philosophie c’est en référence à son vécu questionner la vie, le vivant, la nature et veiller à agir à partir de la pensée qui en résulte.

Pour cette émission nous avons invité Agnès Besson chargée de cours à l’Université de Nice.
Elle a publié son doctorat sous le titre LOU Andrea SALOMÉ, Catherine PORZI. Deux femmes dont la vie est passionnante et à étudier pour notre époque.

Titre
Lou Andreas-Salomé, Catherine Pozzi
Editions l’Harmattan.
Collection Ouverture philosophique, 2021

Récemment
Article : Mise en récit, mise en savoir du corps malade.
Les savoirs expérientiels en santé.
Revue Questions de communication
40/2019
Presses universitaires de Lorraine.

Puis récemment, elle a travaillé sur les écrits de malades et s’est interrogée sur la mise en récit de la maladie.
Agnès est cultivée, écoute, s’interroge et explore. Des titres parmi d’autres qui justifient son invitation.

Comme femme philosophe, anthropologue, elle va nous parler de quatre philosophes trop souvent oubliés, mais dont la pensée est majeure pour comprendre notre époque.
Le fil conducteur de l’intervention sera les mutations anthropologiques que nous vivons. Penser les enjeux de la technique dans notre monde, son omniprésence.
Vous avez choisi quatre personnes :
Deux hommes
– Gunther ANDERS, qui a été le premier mari d’Hannah Arendt.
– Jacques ELLUL 1912-1994.
Il va penser la sacralisation de la technique.
Connu pour être chrétien et de sensibilité anarchique, il a le sens des formules.
J’en retiens 3 :
Le christianisme est la pire trahison du Christ
– Penser globalement, agir localement
– Exister c’est résister
Cet auteur -découvert lors de la reprise de mes études- m’a beaucoup marqué.

Puis, ce qui est prévu :
Elisabeth de FONTENAY et ANNE DUFOURMANTELLE.

Elisabeth de Fontenay.
Son livre majeur Le silence des bêtes.
Aussi, sa sensibilité à la vulnérabilité. Elle a un frère handicapé. Là, le temps manque.
Anne DUFOURMENTELLE née à paris en 1954 et morte dans un accident à
RAMATUELLE.
Retenons deux ouvrages
Éloge du risque.
Puissance de la douceur.
TROIS citations d’elle :
Se sentir vivant, entièrement vivant, rare.
– La joie est la seule sensation heureuse qui nous totalise. Les êtres ne se possèdent pas ; ils se reconnaissent.
– La question de l’amour est celle de l’hospitalité inconditionnelle.

De ces quatre auteurs, des livres pour les vacances.

MERCI à AGNÈS que nous retrouverons en 2020/2021.
Tout philosophe est intéressant et mérite écoute et lecture.
Mais ne jamais oublier pour soi-même d’être philosophe en référence à son propre vécu.
Sans oublier de contextualité ce vécu.

Michel Bernard. 06/2020

MUSIQUES Choisies par Agnès

  • Christophe, “Les paradis perdus”
  • Nina Simone, “Feeling good”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 21 =