Chemin faisant n°28 – De l’HORIZON, Octobre 2023


Chemin faisant / samedi, septembre 30th, 2023

Chaque mois, chemin faisant 
vous propose une réflexion 
sur la vie, sur notre vie

 Du l’HORIZON

Sept repères pour l’horizon :

  1. Sans horizon, je ne marche pas, sans marche, l’horizon n’est pas.
  2. L’ homme dans ses trois horizons: moi, le monde et le cosmos, ne doit jamais oublier le présent, ce qui est là, devant et autour de moi.
  3. L’horizon recule au fur et à mesure que j’avance. Et j’avance vers la mort.
  4. Regarder l’horizon, humer le vent et les odeurs et admirer là où tu marches.
  5. L’amour , seul viatique , qui est aussi amitié et convivialité, pour le chemin faisant. Mais toujours se questionner : de quoi s’agit-il?
  6. Le monde clos est une prison, le monde ouvert est à concevoir et à construire.
  7. L’amour est avec , par et pour ce qui fonde le chemin faisant en humanité.

Sans oublier ce deux autres repères :

8. Agir, c’est poser des actes qui seront tes traces trop souvent éphémères sauf quelques unes qui s’incarneront dans des humains et ainsi dans le temps. Cet esprit survit tant que pour des êtres humains, elle est source de vie. Cela peut être un regard un sourire, une parole, un écrit , un geste. Toujours pétri  d’offrande, de don, de tendresse et d’énergie créatrice.

9. Nous allons  vers la mort, vers l’inconnu.

Est-ce une impasse , une tragique? NON.

Car, aimer, créer, être solidaire en pensée et en acte c’est entrer en éternité.

Et notre vie est une brève éternité que nous sommes invité à incarner.

Repères produits  avec par et pour la vie .

Il y en a  d’autres. Mais ceux là contribuent déjà à une marche pour une brève éternité. Pour ce «supplément d’âme.» si indispensable, pour l’énergie créatrice, pour la spiritualité en humanité, pour incarner, prends le temps de vivre. Et donc d’aimer.

En d’autres termes,

Alliance 

d’actes, de créativité et de temps,

tu marches vers cet horizon ternaire, 

invité à construire un chemin faisant unique, qui sera œuvre de ta vie

là ou tu es .

Ainsi surgit ta brève éternité

Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 26 =