Emission du 23 décembre 2016


Emission / vendredi, décembre 23rd, 2016

Émission conçue et animée par Michel Bernard

ÉCHOS du MONDE

Dernière émission de PAROLES d’écriture en 2016. Émission à la veille des fêtes de fin d’année:

  • Solstice d’hiver.
  • 24 décembre.
  • Nouvel an.

Elle sera une émission unique pour vous, pour nous.

En cette fin d’année, en mon nom, en votre nom, je veux remercier Agora Côte d’Azur; et citer pour cela un commentaire de l’un de vous, auditeurs:

Agora c’est un vent, un souffle unique que l’on ne retrouve sur aucun média national.

Enfance sagesse Amour guideront notre voyage dans le monde.

Sans oublier un autre mot que vous découvrirez en écoutant cette émission.

Enfance. Étape première de la vie. Elle fonde et colore toutes les autres étapes. Elle se reconnaît dans l’émerveillement, la spontanéité et bien d’autres valeurs que trop souvent, la vie dite adulte érodent, voire même évacuent.

Sagesse. La sagesse, nous dit E. Morin -que nous recevrons à nouveau en 2017- ne peut être que mélangée à la folie.

Amour. Je retiens cette définition si belle et si simple d’une femme L’amour est quand l’autre est plus important que soi. Et son mari d’ajouter: et réciproquement.

Oui je crois que l’amour est ce qui fait toucher du doigt les limites de l’être humain et donc nos propres limites et notre fragilité.

Un voyage en SEPT ÉTAPES

Nous allons vers la 17e année de ce troisième millénaire.

Guerres, violences, haines sont toujours présents dans le monde.

Et dans notre quotidien, qu’en est-il ?

La politique tue LE politique.

Mais écoutez ce passage de Jean Gabin sur la politique.

Message extraordinaire. Là c’est LE POLITIQUE qui est sollicité pour refonder le politique

*Une double hélice inter agit comme le dit A. de Peretti dans son ouvrage La double hélice des civilisations.
L’une négative à visée destructrice, l’autre positive à visée créatrice.

*Seul l’optimisme de résistance et de création peut ,dans un combat quotidien, incarner cette citation de Teilhard de Chardin : tout ce qui monte converge.

*Que signifie qu’apprivoiser? demande le petit prince.
Une chose trop oubliée dit le renard; créer des liens. Si tu m’apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée. On ne connaît que les choses que l’on a apprivoisées. Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître.

*Pour que notre rêve fonde notre vie , il convient en permanence de débusquer et de combattre les illusions. Et d’abord celle-ci : mon rêve n’est-il qu’une illusion ?

Voici pour finir ce texte d’André de Peretti spécialement écrit pour cette émission. Merci André et beau chemin vers vos 101 ans en 2017.

Ces FUTURS déjà parmi nous. Pour quel DEVENIR?
Le devenir n’est-il pas toujours paradoxal, nanti de prévisions sûres et d’hypothèses ambiguës sinon contradictoires et incertaines ?
Et que nous apportent déjà le futur sinon la croissance d’automatismes ainsi que la disposition accélérée d’informations et d’échanges ou de mises en projets ?
Et le PRÉSENT nous offre simultanément des rapprochements respectueux entre des valeurs et des fois jadis en conflit, mais de plus en plus élevés vers un œcuménisme mondial en son rassemblement de recueillements comme par San Egedio à Assise.
Mais l’AVENIR semblent devoir s’épanouir dans des relations inter civilisations par lesquelles s’entrelacent les variétés d’un système de services réciproques : chacun appelé à offrir et à recevoir ce qu’il souhaite partager en contrepartie de ce qu’il peut proposer. Chacun et tous. Le devenir semble disposé à permettre aux hommes de comprendre et d’historiser le monde dans l’évolution de ses évolutions et ses démarches vers l’UN.

André de Peretti

Enfance, sagesse, amour.

Oui l’alliance et l’harmonie de ces trois mots .

Pour cela, seul LE politique d’abord et non la politique peut nous conduire à construire un monde plus humain et en proximité et en humanité et demain dans le cosmos.

Quatre mots qui portent si nous le voulons notre devenir.

Alors je forme le vœu que le « je veux » de chacun s’incarne pour l’enfance, la sagesse, l’amour et le politique.

Cette chanson de Jacques Brel : Et si c’était vrai.

Enfin, ce poème d’Yves Martin Guillou que je termine à ma façon.

Je souhaite à chacun de très belles fêtes. La fête est réjouissance.

Elle peut l’être dans toutes les situations surtout avec l’autre et pour les autres.

Michel Bernard.24 /12/2016

DOCUMENTATION

1-Auteurs

Pour chacun c’est l’ensemble de leurs ouvrages. Ici, un seul est retenu.

  • Miguel Berger, Papa, nous nous sommes apprivoisés, L’Harmattan, 2003,189 p.
    Une histoire vrai qui veut être un hymne à l’amour.
  • Marcel CONCHE, Vivre et philosopher, Livre de Poche 32228, 2011, 251 p.
  • Confucius, Les entretiens, Folio, 2009, 139p. (1)
  • Krishnamurti, Apprendre est l’essence de la vie, Livre de poche 31911, 2010, 347 p.
  • Lao -Tseu, Tao -to King, Folio, 2009, 110 p. (1)
  • Lie-Tseu, Sur le destin, Folio, 2009, 96 p. (1)
  • Edgar Morin, Amour, poésie, sagesse,1999, 81 p.
  • André de Peretti, La double hélice des civilisations, Chronique Sociale, 2015, 348 p.
  • Antoine De Saint Exupery, Le Petit Prince, Folio,1999, 99 p.
  • Pierre Teihlard de Chardin, Sur le bonheur. Sur l’amour, Points, 1997, 92p.
  • Élie Wiesel, La nuit, Poche, 2007.

A noter: beaucoup de publications en livre de poche.

(1) Ces trois livres réunis dans un coffret.

2- Musiques.

  • La conjugaison des droits des enfants – Dominique Dimey
  • Las posadas de Tin Tan – Tin Tan
  • Les enfants de la terre
  • Ave Maria de Caccini
  • Nausicaa Requiem – Joe Hisaishi
  • Jean Gabin dans Le Président (19617- Dites, si c’était vrai – Jacques Brel
  • Générique de l’émission Karl Jenkins. Palladio Allegretto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 19 =