Emission du 27 novembre2015


Emission / vendredi, novembre 27th, 2015

Émission animée par Michel Bernard

Revisiter Antoine de Saint Exupéry

Il est prévu pour 2015/2016 quatre émissions:
REVISITER Marcel Conche ; Nietzche; Picasso ; Saint-Exupéry.

Ce soir la première: Revisiter Antoine de Saint Exupéry.

Qui n’a pas lu entièrement ou au moins en partie LE PETIT PRINCE! Livre le plus vendu au Monde après la Bible.

Qui ne connaît pas au moins de nom : Courrier du sud, Vol de nuit, Terre des hommes

Sans doute moins d’auditeurs ont lu Citadelle considéré par Yves Bonnefoy comme l’un des plus grands poèmes du XXe siècle.

Dans cet ouvrage commencé en 1937, qu’il appelait son œuvre posthume, Saint Exupéry rassemble ses concepts, son expérience réfléchie et ses convictions personnelles. Un livre indissociable du Petit Prince.

Beaucoup ont vu récemment le film d’animation Le Petit Prince.

Je vous invite ce soir à revisiter Saint Exupéry et plus précisément Le Petit Prince.

Pour cela, nous sommes allés à Aix-en-Provence rencontrer Jean Philippe RAVOUX qui a écrit un très beau livre : Donner un sens à l’existence ou pourquoi LE PETIT PRINCE est le plus grand traité de métaphysique du XXe siècle, Pocket Marabout, 6 euros.

Jean-Philippe né en 1935 était professeur de philosophie au lycée Paul Cézanne et chargé de cours à l’université d’Aix Marseille. Il a aussi donné des cours de philo à la maison d’arrêt de Luynes.

À ce jour 9 ouvrages et un autre en cours. Retenons en particulier :

  • De Schopenhauer à Freud, Ed Beauchesne, 2007
  • « Layons» philosophiques ou l’évidence du sens, Edilivre, 2013
  • Pour lire et comprendre le discours de la méthode, Edilivre.2014
  • Le prochain livre : Dialogues avec Marcel Proust

Antoine Exupéry est né le 29 juin 1900 et disparaît en mer au large de Marseille le 31 juillet 1944.

Écrivain aviateur et poète ; une vie de 44ans seulement.

Le Petit Prince écrit à New York est publié aux États-Unis en1943 et en France en 1946.

Son père meurt prématurément. Il n’a que quatre ans. C’est sa mère qui éduque les cinq enfants. Le rôle de sa mère est primordial dans la vie d’Antoine. Lettres à sa mère, 1955.

Connaissez-vous l’œuvre de Saint Exupéry ?

  • Manon la danseuse
  • Lettres à l’inconnue
  • Lettres de jeunesse

ANTOINE allie sa vie et son œuvre.

Jean Philippe RAVOUX écrit avec pertinence:

L’action n’a jamais été pour Saint Exupéry «un jeu, une aventure, une parade, mais le service de la collectivité humaine au plus haut degré, de l’abnégation et de la responsabilité acceptée.

L’écrivain a souvent affirmé dans sa correspondance et ses carnets que seuls l’action et notre engagement peuvent nous délivrer du «vent des paroles» et nous donner le droit de parler et d’écrire, d’énoncer une pensée authentique ; et c’est ce que ces œuvres confirment.

Cf aussi DU VISIBLE à l’invisible et Papa nous nous sommes apprivoisés, L’Harmattan, 2003

Une émission c’est en fait plusieurs scènes. Pour cette émission, j’en retiens trois.

  • Il y a celle dont vous avez le son à l’antenne grâce à AGORA Côte d’Azur qui là pour vous franchit aisément les frontières de la Côte d’Azur pour aller dans toute la région PACA et bien au-delà dans le monde.
  • Il y a une seconde scène : celle des coulisses de l’émission. Et là je voudrais vous confier quelques commentaires.
    J’aurais aimé avoir Jean-Philippe comme professeur de philosophie ; son écoute, sa passion, sa culture m’auraient certainement conduit à philosopher encore plus non sur l’histoire de la philosophie non sur les idées, mais sur la vie.
    Une fois de plus j’ai vérifié ceci :
    Quand un senior est dans un travail créatif, peu importe lequel, alors il développe une jeunesse admirable.

En sortant du studio d’enregistrement à Grasse en allant sur place pour cette émission je découvre des richesses insoupçonnées dans notre région, voire en France

  • Il y a aussi une troisième scène que je nommerai historique.
    Là je vais vous faire deux confidences.
    Chez mes parents, il n’y avait qu’un livre et pas de musique. Très curieux à l’adolescence, j’achetais des disques vinyle et des livres.
    Pour les livres Le Petit Prince et Citadelle ont été parmi les premiers. Ils m’accompagnent toujours. C’est dire combien à titre personnel je suis sensible à cet entretien.
    L’autre confidence est celle-ci :
    en 2004, accompagné de mon quatrième enfant, une fille alors de 6 ans, nous assistons à Paris à la comédie musicale du Petit Prince.
    Lorsque le Renard entre en scène, elle me pose la question suivante assez fortement « Papa qu’est-ce apprivoiser? ». A l’oreille je lui réponds à voix basse. En sortant, nous attendons un taxi ; il fait très froid. Nous approchons de Noël et je lui dis
    « Veux-tu mon manteau ? Non Papa cela va, merci. Alors je lui dis :
    « Tu sais que je t’aime. Oui Papa, je le sais. Et sais-tu pourquoi, je lui demande.
    Oui Papa, car nous nous sommes apprivoisés.
    Cette réponse reste à jamais en moi. Avec la réponse du renard :
    On ne connaît bien que les choses que l’on apprivoise, dit le renard. Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’existe pas de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi.

Il n’y aura pas d’émissions en décembre en raison des fêtes. Nous nous retrouverons sur Agora Côte d’Azur le vendredi 22 janvier 2016 : Apprendre à devenir le philosophe de notre existence. Puis, vendredi 29 janvier 2016 : Que savons-nous de l’amour ?

Des cadeaux pour Noël

  • L’adolescence et la question du sens, avec Stéphane Rocchietti.
  • De la thérapie du corps et de l’âme, avec Philippe Coffinet

fin janvier 2016 en série…

*Une émission spéciale de Paroles d’écriture et d’Agora Côte d’Azur

Message aux citoyens du XXIe siècle, avec Edgar Morin. Émission qui sera stabilisée en principe en décembre. En attendant meilleure santé à Edgar. Nous diffuserons en 2016 cette émission dans Paroles D’écriture.

ENFIN, Si Cabris m’était conté : au moins QUATRE émissions sur le site en février 2016.

Très belles fêtes de fin d’année. Dans ce monde qui a peur, mais qui est aussi souvent peureux.

Citation d’un anonyme :

C’est impossible dit le doute
C’est dangereux dit la peur,
Ce n’est pas nécessaire dit la raison
…Essayez quand même murmura le cœur…

Michel Bernard le 28 novembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
6 × 20 =