Emission du 29 avril 2019


Emission / lundi, avril 29th, 2019

Émission conçue et animée par Michel Bernard

Vous avez dit : tout au long de la vie

Tout au long de la vie…une expression de plus en plus utilisée, mais focalisée, centrée sur quelques points de la vie et non sur toute la vie.

Par exemple,

On parle de plus en plus de la formation tout au long de la vie, mais on oublie, voire on refuse de parler de l’éducation tout au long de la vie

Tout au long de la vie, c’est aussi ces imprévus qui façonnent notre vie.

Tout au long de la vie, c’est ce que nous faisons de notre héritage dans ce chemin de l’humanité.

Gènes, mais aussi potentialités.

Tout au long de la vie, c’est cette vie que nous produisons en nous produisant.

Lire la vie en séquences quasi autonomes : enfant et adolescent, adulte, seniors ou d’autres mots comme retraites, cheveux blancs, ainés, etc., a ses limites et devient insuffisant.

Il y a fluidité et va-et-vient entre ces séquences.

Ce soir, je vous invite à redécouvrir deux auteurs que j’ai reçus déjà dans cette émission.

Deux auteurs admirables et non de ces auteurs qui produisent parfois des livres à l’opposé de leur vécu .Il y en a qui devraient avoir lucidité, dignité et courage de se taire.

Ce n’est pas du tout le cas ce soir.

André de Peretti qui nous a quittés en 2017 à 101ans. Je l’ai bien connu, j’ai travaillé avec lui. Un homme remarquable à qui je rends hommage, une œuvre à ne pas oublier.

Nous parlerons de l’un de ses ouvrages : La double hélice des civilisations, Lyon : Chronique Sociale, 2015, 346 p.

Marie PEZÉ qui a rédigé l’ouvrage : Le burnout pour les nul, First Editions, 2017, 416 p.

Elle a initié la première consultation Souffrance et travail à Nanterre en 1997.

Je l’ai rencontré deux heures et je peux vous dire que Marie est habitée par ce qu’elle écrit.

Pour André et Marie, allez sur internet mieux les découvrir .Toute émission est une invitation à découvrir un ou des auteurs au-delà d’un livre spécifique.

Marie nous parle de la souffrance au travail, mais aussi dans la vie. Son travail, ses écrits ne sont pas assez connus.

André met en valeur cette double hélice pour parler de l’aventure humaine tout au long de notre vie et au-delà tout au long du temps de l’humanité. Son optimisme de résistance nous manque ; nous qui vivons une société usée, désabusée et désemparée.

Tout au long de la vie, cette double hélice, cette tension entre un pôle négatif voir destructeur et un pôle positif créatif. Ainsi, avance l’œuvre de l’humanité. Ainsi se produit le temps si court d’une vie, notre œuvre dans avec et pour l’humanité.

Tout au long de la vie ce burnout qui nous guette et dont Marie nous confie cinq recommandations pour y échapper. Réécoutez les.

Merci à André et à Marie.

Michel Bernard, 04/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 20 =