Emission du 31 janvier 2017


Emission / mardi, janvier 31st, 2017

Émission conçue et animée par Michel Bernard

Exploration PAYS de GRASSE Historique.

Alors que la reconnaissance du parfum comme patrimoine immatériel de l’UNESCO est annoncée soit fin 2017, soit 2018, je vous invite à découvrir ce pays de Grasse.

Il est selon moi le plus présent dans cette approche du Pays de Grasse historique.

42 villages autour de la cité de Grasse.

Le parfum prend tout sa saveur, ses odeurs, ses essences, son sens que si on le contextualise.

Le pays de Grasse, c’est bien sûr le parfum ,mais aussi un pays et donc une histoire, une géographie, une économie, une culture, un vivre ensemble.

C’est aussi par l’Arcadie retrouvée, des paysages, des lieux de création, des traces encore fortes de ce passé si récent, de ce présent et d’un espace toujours porteur pour l’écrit certes, mais aussi pour tous les arts.

Pour cela, en première partie de cette émission je vais recourir à un ouvrage désormais hélas quasi introuvable :

En pays Grassois de Georges Gibelin aux éditions TAC Motifs. Un ouvrage rare avec six circuits pour se promener et découvrir le pays de Grasse.

Excellente bibliographie et de beaux dessins

Et à une exposition de 2009 déjà : L’Arcadie Retrouvée,réalisée alors par la bibliothèque municipale de Grasse.

En seconde partie nous parlerons d’auteurs de ce Pays de Grasse

CINQ PROPOSITIONS

1- Que dans chaque village, souvent devenu ville c’est-à-dire plus de 2500 habitants, les auteurs soient mis en valeur. Là dans une librairie, là chez le marchand de journaux, là à la poste, là dans l’instance de tourisme.

Et proposer que les acheteurs, surtout les touristes, puissent rencontrer l’auteur pour faire dédicacer un livre.

2-Que soit publié un ouvrage de synthèse sur le pays de Grasse historique.

3-Que soit recensée par un groupe de travail une liste d’études de recherches à concevoir pour le XXIe siècle sur ce pays Grassois.

4-Que chaque année, Les Entretiens du Pays de Grasse soient organisés. Ces entretiens seraient un hommage à tous les arts et donc en plus de l’écrit, à la musique, à la photographie, à la peinture, aux dessins, à la sculpture, au cinéma, au théâtre, etc. On peut imaginer une section dans un musée existant et des antennes dans les 42 lieux du pays de Grasse avec en plus Grasse.

Ces entretiens permettraient aussi à tous les auteurs de se rencontrer.

5- Que soit créé le Collège des Sciences des Arts et des Lettres du pays de Grasse Historique.

Pour cette proposition, il existe un projet très concret.

Alors, oui, le parfum sera contextualisé. Il prendra sa saveur, ses odeurs, ses essences son sens.

SECONDE PARTIE

Quasiment, outre Grasse, chaque village a un ou plusieurs livres mettant en valeur son histoire sa géographie.

Nous avions donc un large choix. Nous avons retenu deux auteurs.

  • Simone Merle Rossi pour son livre Roquefort en Provence souvenirs d’Autan

Elle n’a pas souhaité être présente par pudeur. J’ai insisté. Mais j’ai compris que c’était inutile.

Parler à la radio, c’est trop lui demander.

Alors, Madame je vais rendre hommage à votre livre.

Il est beau et fort bien illustré.

Vous avez, Madame, produit un ouvrage dont vous pouvez être fier.

Chaque famille de Roquefort devrait en avoir un exemplaire.

Il est un cadeau magnifique pour un baptême, un mariage.

Il est pour chacun, peu importe où il habite, une référence du passé de notre passé si proche et cependant si vite oublié.

Hommage à André Baudot, directeur des Éditions de Bergier, 476 Chemin de Bergier, 06740 Châteauneuf.

Claude Durand résidant à Fayence. Il présente deux de ses cinq ouvrages.

  • Fayence 2000 ans d’Histoire
  • Les rues de Fayence. Histoire et origine.

Deux ouvrages indispensables pour connaitre Fayence et ses alentours.

Claude joue aussi un rôle déterminant pour le Salon du Livre -LECTEURS et LECTURES- à TOURRETTES le 30 juillet 2017.

Pour terminer cette note de synthèse, QUATRE citations :

  • Celle retenue par Simone
  • Ils ont vécu. Ils ont tenu autant qu’ils ont pu.
  • Les deux choisies par Claude
  • Le passé est un fleuve que l’on ne remonte jamais, Henry Bataille
  • Un village qui ne connait pas son histoire est un village qui n’a pas d’âme, Jacques Seilles
  • Et celle de Francis de Miomandre.(1880-1959)
  • Je n’ai jamais compris l’Antiquité avant de connaitre la campagne grassoise.

Michel Bernard le 01/02/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =