Lettre de mon village – Avril 2023


Non classé / jeudi, mars 30th, 2023

Cher ami;

Avec l’arrivée du printemps, je ne cesse de penser à l’amour. Cela durera jusqu’à mon départ. C’est une réflexion concrète au cœur du quotidien. 

Pour beaucoup,  l’amour est un acte impossible. Comme dérives il y a soit seulement une entente des corps soit  une cohabitation «réussie» ou acceptable. C’est dans les deux cas réifier l’amour et les couper de ses racines.

Comment caractériser des racines ? Avec le temps, je dirais :

– L’amour est offrande et n’exige rien. En réciprocité. Mais il arrive que cette réciprocité n’est pas alors que l’amitié implique la réciprocité.

– L’amour relie l’âme et le corps et leur union unique est à co-créer.

– L’amour connaît la beauté, la générosité et le partage dans, par, avec et pour le quotidien

– L’amour en tout est conscience de notre incomplétude.

– L’amour est solitude solidaire mais jamais solitude solitaire

– L’amour est déraison pour  mieux raisonner

– L’amour est ou œuvre poétique toujours inachevé.

Chemin faisant rare et difficile qui demande effort et volonté, mais aussi humour, tendresse, audace et joie de vivre.

Bien sûr, tout l’être est concerné et je le pense la sexualité est un chant spirituel.

Époque de décomposition et de renaissance incertaine. Dans ce contexte, que de dérives de l’amour mais aussi l’amour reste à l’origine de toute renaissance enracinée.

L’amour et l’amitié peuvent être en réciprocité?

Ce que je connais par ma vie, c’est que l’amour et l’amitié sont des chemins de connaissance de soi 

S’il arrive que l’amour ne soit pas réciproque, l’amitié ne peut que l’être.

Beau printemps, saison de la renaissance mais qui a besoin des autres saisons pour l’être.

Nous nous reverrons en juin. En attendant beau voyage en Afrique, alors que moi ce sera le Québec

Amitié

Michel  04 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 27 =