SPÉCIAL –  Vidéo conference ADELIS 13 décembre 2023


Non classé / vendredi, décembre 15th, 2023

Amis de la famille ADELIS , avant de poursuivre  permettez moi deux remerciements.

L’un à BORIS pour tout ce qu’il vient de nous dire.Il parle avec son vécu et réunit d’une façon rare penser et agir.Il est au sens le plus beau selon ses propres mots un laboureur et non un mangeur de vent.Il allie de façon unique la voie et la voix

L’autre remerciement est à Dominique.Son courage et son engagement ne cesse de susciter mon admiration.Il est jeunesse qui n’est pas d’abord moment de la vie mais état d’esprit qui réunit émerveillement, audace et courage

Son choix du colibri et son questionnement en termes d’alliance est à la fois un hommage à la nature, à la poésie et au Le politique.

Je vous propose d’intervenir en trois étapes :

– Sur le colibri et la notion d’alliance.

– Sur notre monde et pas seulement la France.

– Sur ce que nous pouvons  faire.

                               SUR LE COLIBRI ET LA NOTION D’ALLIANCE.

Il y a une variété de colibris, tout comme il y a une variété d’humains.

Durée de vie courte.

Forte portée symbolique. Retenons en particulier :

– Capacité à se régénérer et à renaître de difficultés

– Ténacité.

– Souplesse  agilité.

– Optimisme, générosité, courage,souci des défis et du bien de tous.

SYMBOLE de l’engagement. Cet engagement est à la fois unique et universel.

Alliance.

Cela veut dire simplement engagement qui se construit en marchant

Il y a l’engagement initial qu’il convient de maintenir de conserver.

Il y a l’engagement à produire chemin faisant.

Deux citations :

l’une un proverbe:Etranger est  le parent par alliance de l’etranger.

L’avenir est aux peuples qui restent unis , n’ont pas de guerres et assument la liberté de leur alliance.

                              SUR NOTRE MONDE.

Pour cette rencontre, Dominique a rédigé une note où,pour le contexte français,il distingue 4 France dont la France de la peur et celle de la générosité.

Refonder la démocratie est une ardente obligation, mais cela ne suffit pas.

Alexandre Soljenitsyne en 1978 devant des étudiants de Harvard  à propos du déclin du courage dans les démocraties dit. Je cite»le déclin du courage est peut-être ce qui frappe le plus un regard étranger dans l’Occident d’aujourd’hui

Ce déclin du courage est particulièrement sensible dans la couche dirigeante et dans la couche intellectuelle dominante.»

Courage qui est plus que résister .C’est imaginer ,créer, agir .

Je me permets d’ajouter ces 9 très brefs commentaires :

1- Tout va trop vite en tout et nos racines sont en parties déracinées

2- La question du temps.Tout est urgent, immédiat. Or l’urgence est violence du temps.

3- Perte personnelle et collective de boussole

4- Climat de désespoir, d’angoisse surtout si on y ajoute le contexte international

5- On doute de plus en plus des démocraties et l’affrontement avec des dictatures s’amplifie.

6- De quoi parlons-nous?Confusion du langage  irruption croissantes de fausses nouvelles.

7- Le rôle des médias et la confusion entre information, savoir et connaissance.

8- Evolution rapide des techniques et de la double face dont l’une relève de l’apprenti sorcier

9- Climat, nature, monde vivant  dont tout ce qui relève de l’écologie.

                                CONTRIBUTIONS

Neuf repères suivi de commentaires et d’une proposition

1- Un état d’esprit.C’est fondamental.

Sans oublier le rêve dont Saint EX nous dit.

Veiller à ce que ton rêve fonde ta vie pour éviter que ta vie ne dévore ton rêve.

2-  Veiller au langage

EX

Education AEE ET NEE

Ancien esprit éducatif. Emile Durkheim

« L’éducation est l’action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres pour la vie sociale. Elle a pour objet de développer chez l’enfant un certain nombre d’états physiques, intellectuels et moraux que réclament de lui la société dans dans ensemble et le milieu spécial auquel il est particulièrement destiné »

Nouvel Esprit Éducatif ( Le N.E.E. Michel Bernard.Harmattan.2019)

« C’est en tout tout au long de sa vie éducation de tout l’être. »

Cuture  Être éveillée et rester éveillé

Information, savoir et connaissance

3- Intergenerationnel

4- S’inscrire dans le temps et la durée

5-Contribuer à de nouvelles boussoles personnelles et pour vivre ensemble

6- En tout, du quotidien aux enjeux internationaux, travailler à la démocratie contributive.Vaste projet .En particulier , bien faire comprendre cette notion.Contribution/Rétribution.

7- Penser-Agir personnellement et ensemble.

Il y a trois axes  micro, meso et macro.De soi au vivre ensemble.Sans oublier le quatrième axe transversal  qui traverse les trois autres en montant.

En agissant ,incarnons l’espoir qui implique le risque ; le rêve(ici Saint ex)qui nécessite poésie et courage.

Selon chacun, quel(s) mot(s)est où sont les plus porteurs pour notre renaissance  pour notre devenir en humanité?

Et ne jamais oublier le contexte international, je dirai même cosmique.

Il n’y a d’indépendance que dans l’interdépendance

8-Concevoir des rencontres  pour accéder à soi et à l’humanité.Que suis-je sans l’autre?

9- Etre attentif à la double face de la technique  et veiller au renouveau de l’autorité

                               COMMENTAIRE et PROPOSITIONS

Dans ceux qui nous ont précédé au XX siècle, n’oublions pas 

certains très précieux pour notre chemin. Là chacun peut citer quelques auteurs. Pour moi, je citerai là Henri  Bergson et Jacques Ellul parmi bien d’autres 

Ce jour écrire, lire (80 000 livres publiés en France chaque année) demande du temps et des ressources. Quand cela est le cas, nous avons une responsabilité à l’égard des autres. Et pourquoi  pas un livre ensemble ?

En géopolitique, un courant oppose Occident et Orient, et met en valeur les failles de l’Occident.Pourquoi aussi en référence à l’histoire ne pas explorer les manques et esquisser un projet pour les temps présents et à venir? Et discerner Orient/Occident de dictatures et démocraties.

Chacun est invité en référence à un projet, à un programme, à une action où il est engagé à formuler d’une part une brève analyse et d’autre part un commentaire , un questionnement, une proposition. Chacun des deux un maximum de 5 lignes.

Jules Verne a dit “Tout ce qui s’est fait de grand dans le monde, s’est fait au nom d’espérances exagérées”.
J’ajouterai  “par des minorités et avec le plus grands nombres de femmes  possibles, dans un souci intergénérationnel , articulant un penser-agir autrement”.

Dans cette perspective, pourquoi ne pas créer , relié à ADELIS une instance, je dirais un collège, mais son évolution rend ce mot délicat. Alors je dirai UNIVERS- CITÉ, réunissant proximité et monde , cosmos.

Univers-cité de renaissances en humanité. Là il y a convivialité, solidarité  partage. Agir et Penser

Merci à chacun pour son écoute ,son engagement et sa contribution originale et universelle.

M B

                          Puis dans les échanges 

-Comment ne pas être d’accord avec Boris sur ce qu’il dit de Teilhard

sans oublier cette citation de Teilhard de Chardin 

«L’amour est la plus universelle, la plus  formidable et la plus mystérieuse des énergies cosmiques.»

Mais là aussi, de quoi parlons-nous?

– Je pense que plus nous avançons dans l’histoire de l’humanité, plus-inévitablement une minorité -lucide et consciente est responsable de «ce supplément d’âme», de plus d’humanité en humanité de ce spirituel évacué qui est passage de l’énergie vitale et énergie créatrice.

Rien n’est acquis, tout se construit et parfois de façon si fragile !

-Il y a tension et créatrice et destructrice entre des forces contraires et une zone dite marécageuse.

Enfin ici, je mentionne trois livres

-Celui récent de Charles Pepin LA RENCONTRE.Il termine ainsi :

«Seuls, nous ne sommes rien, nous ne valons rien, nous ne devenons rien. Mais il suffit que je te rencontre et tout commence.»

Oui, «la vraie vie est rencontre.»

-L’ acte est une aventure de Gérard Mendel (La découverte), si peu connu.

Il nous dit :

«On décide une action .C’est l’acte qu’on rencontre.L’acte est une aventure .Tout peut advenir.

Le risque toujours; la création souvent, parfois la liberté.Toute la réalité imprévisible du monde se trouve là, en réserve.»

ELOGE DE L’ INCERTITUDE. Guy BOURGEAULT .QUÉBEC

 En général, l’incertitude est présentée comme l’envers de la certitude.Pour  l’auteur, quand l’incertitude est assumée, elle devient source d’un élan qui place l’humanité et son devenir sous le signe de l’ouverture , de l’accueil des renouvellements.

Très beau livre.

Avec l’auteur, j’ai fait une émission.Cf site : artscultureseducation.fr 

Je voudrais tant maintenant vous écouter…et partager empathie, sympathie.

Ayant le souci d’agir et de penser autrement, la rencontre sera.

Michel Bernard. 13 12 2023

Amis de la famille ADELIS , avant de poursuivre  permettez moi deux remerciements.

L’un à BORIS pour tout ce qu’il vient de nous dire.Il parle avec son vécu et réunit d’une façon rare penser et agir.Il est au sens le plus beau selon ses propres mots un laboureur et non un mangeur de vent.Il allie de façon unique la voie et la voix

L’autre remerciement est à Dominique.Son courage et son engagement ne cesse de susciter mon admiration.Il est jeunesse qui n’est pas d’abord moment de la vie mais état d’esprit qui réunit émerveillement, audace et courage

Son choix du colibri et son questionnement en termes d’alliance est à la fois un hommage à la nature, à la poésie et au Le politique.

Je vous propose d’intervenir en trois étapes :

– Sur le colibri et la notion d’alliance.

– Sur notre monde et pas seulement la France.

– Sur ce que nous pouvons  faire.

                               SUR LE COLIBRI ET LA NOTION D’ALLIANCE.

Il y a une variété de colibris, tout comme il y a une variété d’humains.

Durée de vie courte.

Forte portée symbolique. Retenons en particulier :

– Capacité à se régénérer et à renaître de difficultés

– Ténacité.

– Souplesse  agilité.

– Optimisme, générosité, courage,souci des défis et du bien de tous.

SYMBOLE de l’engagement. Cet engagement est à la fois unique et universel.

Alliance.

Cela veut dire simplement engagement qui se construit en marchant

Il y a l’engagement initial qu’il convient de maintenir de conserver.

Il y a l’engagement à produire chemin faisant.

Deux citations :

l’une un proverbe:Etranger est  le parent par alliance de l’etranger.

L’avenir est aux peuples qui restent unis , n’ont pas de guerres et assument la liberté de leur alliance.

                              SUR NOTRE MONDE.

Pour cette rencontre, Dominique a rédigé une note où,pour le contexte français,il distingue 4 France dont la France de la peur et celle de la générosité.

Refonder la démocratie est une ardente obligation, mais cela ne suffit pas.

Alexandre Soljenitsyne en 1978 devant des étudiants de Harvard  à propos du déclin du courage dans les démocraties dit. Je cite»le déclin du courage est peut-être ce qui frappe le plus un regard étranger dans l’Occident d’aujourd’hui

Ce déclin du courage est particulièrement sensible dans la couche dirigeante et dans la couche intellectuelle dominante.»

Courage qui est plus que résister .C’est imaginer ,créer, agir .

Je me permets d’ajouter ces 9 très brefs commentaires :

1- Tout va trop vite en tout et nos racines sont en parties déracinées

2- La question du temps.Tout est urgent, immédiat. Or l’urgence est violence du temps.

3- Perte personnelle et collective de boussole

4- Climat de désespoir, d’angoisse surtout si on y ajoute le contexte international

5- On doute de plus en plus des démocraties et l’affrontement avec des dictatures s’amplifie.

6- De quoi parlons-nous?Confusion du langage  irruption croissantes de fausses nouvelles.

7- Le rôle des médias et la confusion entre information, savoir et connaissance.

8- Evolution rapide des techniques et de la double face dont l’une relève de l’apprenti sorcier

9- Climat, nature, monde vivant  dont tout ce qui relève de l’écologie.

                                CONTRIBUTIONS

Neuf repères suivi de commentaires et d’une proposition

1- Un état d’esprit.C’est fondamental.

Sans oublier le rêve dont Saint EX nous dit.

Veiller à ce que ton rêve fonde ta vie pour éviter que ta vie ne dévore ton rêve.

2-  Veiller au langage

EX

Education AEE ET NEE

Ancien esprit éducatif. Emile Durkheim

« L’éducation est l’action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres pour la vie sociale. Elle a pour objet de développer chez l’enfant un certain nombre d’états physiques, intellectuels et moraux que réclament de lui la société dans dans ensemble et le milieu spécial auquel il est particulièrement destiné »

Nouvel Esprit Éducatif ( Le N.E.E. Michel Bernard.Harmattan.2019)

« C’est en tout tout au long de sa vie éducation de tout l’être. »

Cuture  Être éveillée et rester éveillé

Information, savoir et connaissance

3- Intergenerationnel

4- S’inscrire dans le temps et la durée

5-Contribuer à de nouvelles boussoles personnelles et pour vivre ensemble

6- En tout, du quotidien aux enjeux internationaux, travailler à la démocratie contributive.Vaste projet .En particulier , bien faire comprendre cette notion.Contribution/Rétribution.

7- Penser-Agir personnellement et ensemble.

Il y a trois axes  micro, meso et macro.De soi au vivre ensemble.Sans oublier le quatrième axe transversal  qui traverse les trois autres en montant.

En agissant ,incarnons l’espoir qui implique le risque ; le rêve(ici Saint ex)qui nécessite poésie et courage.

Selon chacun, quel(s) mot(s)est où sont les plus porteurs pour notre renaissance  pour notre devenir en humanité?

Et ne jamais oublier le contexte international, je dirai même cosmique.

Il n’y a d’indépendance que dans l’interdépendance

8-Concevoir des rencontres  pour accéder à soi et à l’humanité.Que suis-je sans l’autre?

9- Etre attentif à la double face de la technique  et veiller au renouveau de l’autorité

                               COMMENTAIRE et PROPOSITIONS

Dans ceux qui nous ont précédé au XX siècle, n’oublions pas 

certains très précieux pour notre chemin. Là chacun peut citer quelques auteurs. Pour moi, je citerai là Henri  Bergson et Jacques Ellul parmi bien d’autres 

Ce jour écrire, lire (80 000 livres publiés en France chaque année) demande du temps et des ressources. Quand cela est le cas, nous avons une responsabilité à l’égard des autres. Et pourquoi  pas un livre ensemble ?

En géopolitique, un courant oppose Occident et Orient, et met en valeur les failles de l’Occident.Pourquoi aussi en référence à l’histoire ne pas explorer les manques et esquisser un projet pour les temps présents et à venir? Et discerner Orient/Occident de dictatures et démocraties.

Chacun est invité en référence à un projet, à un programme, à une action où il est engagé à formuler d’une part une brève analyse et d’autre part un commentaire , un questionnement, une proposition. Chacun des deux un maximum de 5 lignes.

Jules Verne a dit “Tout ce qui s’est fait de grand dans le monde, s’est fait au nom d’espérances exagérées”.
J’ajouterai  “par des minorités et avec le plus grands nombres de femmes  possibles, dans un souci intergénérationnel , articulant un penser-agir autrement”.

Dans cette perspective, pourquoi ne pas créer , relié à ADELIS une instance, je dirais un collège, mais son évolution rend ce mot délicat. Alors je dirai UNIVERS- CITÉ, réunissant proximité et monde , cosmos.

Univers-cité de renaissances en humanité. Là il y a convivialité, solidarité  partage. Agir et Penser

Merci à chacun pour son écoute ,son engagement et sa contribution originale et universelle.

M B

                          Puis dans les échanges 

-Comment ne pas être d’accord avec Boris sur ce qu’il dit de Teilhard

sans oublier cette citation de Teilhard de Chardin 

«L’amour est la plus universelle, la plus  formidable et la plus mystérieuse des énergies cosmiques.»

Mais là aussi, de quoi parlons-nous?

– Je pense que plus nous avançons dans l’histoire de l’humanité, plus-inévitablement une minorité -lucide et consciente est responsable de «ce supplément d’âme», de plus d’humanité en humanité de ce spirituel évacué qui est passage de l’énergie vitale et énergie créatrice.

Rien n’est acquis, tout se construit et parfois de façon si fragile !

-Il y a tension et créatrice et destructrice entre des forces contraires et une zone dite marécageuse.

Enfin ici, je mentionne trois livres

-Celui récent de Charles Pepin LA RENCONTRE.Il termine ainsi :

«Seuls, nous ne sommes rien, nous ne valons rien, nous ne devenons rien. Mais il suffit que je te rencontre et tout commence.»

Oui, «la vraie vie est rencontre.»

-L’ acte est une aventure de Gérard Mendel (La découverte), si peu connu.

Il nous dit :

«On décide une action .C’est l’acte qu’on rencontre.L’acte est une aventure .Tout peut advenir.

Le risque toujours; la création souvent, parfois la liberté.Toute la réalité imprévisible du monde se trouve là, en réserve.»

ELOGE DE L’ INCERTITUDE. Guy BOURGEAULT .QUÉBEC

 En général, l’incertitude est présentée comme l’envers de la certitude.Pour  l’auteur, quand l’incertitude est assumée, elle devient source d’un élan qui place l’humanité et son devenir sous le signe de l’ouverture , de l’accueil des renouvellements.

Très beau livre.

Avec l’auteur, j’ai fait une émission.Cf site : artscultureseducation.fr 

Je voudrais tant maintenant vous écouter…et partager empathie, sympathie.

Ayant le souci d’agir et de penser autrement, la rencontre sera.

Michel Bernard. 13 12 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 11 =