À la recherche des humains – Juin 2021


Emission / jeudi, juillet 1st, 2021
À la recherche des humains – Juin 2021

À LA RECHERCHE DES HUMAINS

Jean-François DORTIER, fondateur puis, jusqu’à une date récente, directeur de la revue SCIENCES HUMAINES, sans oublier les éditions du même nom, est désormais fondateur et directeur de la revue L’HUMANOLOGUE.

Ecoutez-le parler de son parcours de sa vie, de ses projets.

Désormais, il se met en retrait pour continuer son exploration des humains.

Ce P.P.P. (Petit Patron de Presse, selon son expression), avec audace, contribue à vulgariser le domaine des sciences humaines. Dans cette émission, il se confie sur son parcours. Le regardant parler, j’ai capté chez lui, une intense curiosité, un esprit d’enfance et une vie sereine, heureuse. Une fois de plus, je fais ce constat : en produisant sa vie, on se produit. Et ainsi surgit l’oeuvre que l’on offre.

Il veut sans cesse comprendre, découvrir, expliquer et la séquence «retraite» ne sera pas assez longue, peu importe sa durée.

Depuis une trentaine d’années, le monde des sciences humaines a beaucoup changé. Mais le champ des pratiques sociales, des praticiens-chercheurs, nous invite à bien des découvertes.

Dans le N°1 de la revue l’HUMANOLOGUE, Jean-François écrit : «Comprendre les humains, leur vie, leurs mœurs, ce qu’ils ont dans la tête et dans le cœur, ce qui les fait courir, ce qui les pousse à s’associer ou à s’entre-déchirer: tel est le but de l’Humanologue. » Vaste projet ! Pourquoi ne pas ajouter quelques pages blanches pour inviter le lecteur à écrire aussi ? Pourquoi ne pas imaginer chaque année, à Auxerre, les Entretiens de l’Humanologue ? Pourquoi pour ce vaste projet ne pas conforter l’intergénérationnel ? Pourquoi ne pas envisager des chantiers “Découvertes” en ce domaine ? Pourquoi pas un glossaire aussi en ce domaine ?

MERCI à Jean François pour cet entretien.

Bon vent à l’Humanologue.

Jean François a choisi le titre de cette émission ainsi que les trois musiques.

                                                 Michel Bernard. JUIN 2021

1942 – «La corruption de la parole et de l’écriture est la marque de toutes les autres corruptions» 

       Louis  Lavelle , 1883-1951

2010 – «La renaissance de la parole et de l’écriture est témoignage de toutes les autres renaissances» 

                                                                Michel Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =