Chemin faisant n°11- Décembre 2021


Chemin faisant / dimanche, janvier 9th, 2022

Chemin faisant
Chaque mois, chemin faisant
vous propose une réflexion
sur la vie, sur notre vie

           De l’écrit

Chaque année, en France, 80000 livres sont publiés sans compter les revues et autres écrits.

De combien suis-je informé?

Combien sont lus par moi? Combien sont relus par moi?

Combien au total de lecteurs?

Sans oublier tous les livres et les écrits  antérieurs

Sans oublier aussi les écrits à l’étranger dont une petite partie est traduite

Nécessité de choisir en référence aux informations dont on dispose.Car il y a toujours la surprise de  découvrir des livres inconnus.

Je pense à des amis qui ont écrits 20 livres et plus.Qu’en reste-t-il?

Je note qu’au delà une certaine date, on néglige d’indiquer des références pourtant majeures il me semble

                         Cela pose la question de l’écrit et des écrits

Ecrire est selon moi un acte majeure pour se co-naitre .Il est aussi chemin pour offrir aux autres sa pensée sous des formes variées(poésie, essais, nouvelles, romans, travaux divers )

L’écrit est un cri et la résonance émise est variée.Elle rencontre la résonance du lecteur  devenant auteur .Alors notre écrit ,comme traces de notre cheminement , de notre pensée en mouvement devient dans le temps œuvre collective

L’écrivain est une facette de soi sans cesse à découvrir.il est plus et moins que la personne que l’on rencontre

L’écriture est une exploration de soi et en résonance une exploration pour le lecteur

L’écrivain  confie sa pensée toujours en mouvement dans des mots qui en permanence ne cessent de ressusciter.

Certains envahis, parfois prisonniers de l’écriture oublient de vivre.Or écrire invite à mieux vivre mais jamais à ne pas vivre ou vivre moins.

Face aux écrits être plus lucide de la richesse exceptionnelle qui est là.Richesse qui dépasse oh combien notre capacité d’exploration et d’approfondissement .En ce domaine aussi choisir et de plus en plus avec le temps exige de choisir.Choix qui impliquent renoncer et parfois de relire et relire

De l’écrit, acte de naissance et de co-naissance de soi offert aux autres par lequel comme tous les arts est chemin pour découvrir  le vivant ,le visible et l’invisible .

Oui en réponse au commentaire de Louis Lavelle (1942) La corruption de la parole et de l’écriture est la marque de toutes les autres corruptions , je dis, j’ecris La renaissance de la parole et de l’écriture est témoignage de toutes les autres renaissances.

Michel Bernard. Décembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
23 + 28 =