Chemin faisant n°27 – Septembre 2023


Chemin faisant / samedi, septembre 2nd, 2023

Chaque mois, chemin faisant 
vous propose une réflexion 
sur la vie, sur notre vie

 Du CLOS à L’OUVERT 

Lors de la reprise de mes études par correspondance, après un CAP et un BP en santé, je découvre en particulier la philosophie. Alors surgit dans ma vie Henri Bergson et il l’est toujours. Je reviens sans cesse vers cet auteur,devenu guide. Le clos et l’ouvert, par exemple, ne cessent d’être exploré et approfondi. Dans Les Deux Sources de la morale et de la religion 1932, il traite du clos et l’ouvert à trois niveaux:la société, la morale et la religion. 

La société. Pas d’humanité sans société. 

Là une société close s’inscrit pour combattre l’autre soit pour se défendre soit pour l’envahir. La société ouverte accueille,écoute, dialogue . 

La morale. La morale close nous oblige à rester dans le rang alors que la morale ouverte nous invite à dépasser le particulier pour aller vers l’universel et à devenir plus conscient de la complexité des situations pour y répondre. 

La religion. Là aussi,on retrouve le clos et l’ouvert. Oui , le fanatisme est en germe dans les religions. Il y a comme le note Bergson la religion statique et la religion dynamique. 

Dans cette perspective, la fraternité est essentielle et la démocratie une voie fragile, inachevée qui s’inscrit dans le temps. Quant aux dictatures , elles ressassent et recourent aux violences pour maintenir un certain temps une conception fermée et enfermante de la société . 

Oscillations entre le clos et l’ouvert avec des variantes d’intensité. Cela est précédé de signes, d’évènements, de crises qui nous permettent de naviguer entre les récifs et sans cesse d’aller plus vers l’ouverture. Mais le pouvons-nous, le voulons -nous? Si les instances politiques sont questionnées et questionnables , si LE politique est responsable, il convient aussi de ne pas oublier les citoyens, chaque citoyen. L’ouverture n’est pas n’importe quoi. Elle est quête de sens et plus. Comme le dit Teilhard de Chardin, « Tout ce qui monte converge » et nous pouvons ajouter s’enrichit. 

Le clos et l’ouvert : La contribution de Bergson est, j’insiste, fondamentale et permet de continuer à y travailler tant en sociologie, en psychologie qu’en anthropologie. 

L’annexe 1 est une petite contribution.

Annexe 1 : 

Du clos à l’ouvert 

COMMENTAIRES 

1- Le clos et l’ouvert, deux concepts travaillés de façon remarquable par Bergson, sont selon moi fondamentaux et s’adressent à chacun pour sa vie en plus des réflexions sur la société, la morale et la religion. 

2- Dans le clos, notre pensée est conduite à se figer, à se fixer alors que dans l’ouvert c’est l’avenir qui s’offre à notre liberté créatrice pour créer et œuvre de façon novatrice 

3- Dans cette perspective, il convient, comme le fait Bergson, de discerner penser dans l’espace et penser dans la durée. L’espace est clos certes mais sans oublier le contexte d’ une part et d’autre part les limites. De plus, le clos peut être une étape sous réserve de pouvoir la dépasser. 

Penser dans la durée cest s’inscrire dans le temps. Alors imaginer, inventer implique émotion et sensibilité. Il convient d’insister: émotion et sensibilité sont essentielles tant pour penser que pour agir. Rencontrer quelqu’un ainsi habité suscite l’admiration et réveille l’énergie. 

C’est ne pas se contenter de ses acquis. C’est un apprentissage tout au long de sa vie.

4- Le schéma propose deux axes : l’un horizontal entre refus et dialogue ; l’autre vertical entre le clos et l’ouvert. Le refus peut être refuge, voire rejet. Le dialogue est écoute, partage et rencontre. 

5- Il en résulte quatre espaces dans lesquels nous oscillons selon les domaines et les moments. 

6- Notre vie est une navigation entre clôture et ouverture. Certains ne parviendront pas de façon significative et globale aux rives de l’ouverture 

7- Cela s’inscrit dans l’esprit de recherche, du Nouvel Esprit Éducatif. C’est inachevé, comme nos vies 

Michel Bernard 09 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 6 =