Emission du 31 janvier 2014 Profession éditeur


Emission / vendredi, janvier 31st, 2014

Émission animée par Michel Bernard

PROFESSION : ÉDITEUR.

Selon le Syndicat National du Livre, il y a en France environ 10.000 éditeurs.
Toujours selon cette source, on recense 20 grands éditeurs qui ont chacun plus de 5.000 titres par an. Et environ 5.000 éditeurs publient moins de 10 titres par an.
Rappel. 2012 : 72.139 titres (plus 2,9% par rapport à 2011).
En région PACA, en 2013, l’Agence Régional du Livre indique 182 maisons d’édition.

Cinq éditeurs sont invités à cette émission :

  • Éditions Ovadia Nice (Prolongé par les éditions Au Pays Rêve)
  • Éditions de Bergier (Pays de Grasse)
  • Éditions Oxybia (Pays de Grasse)
  • Éditions Parole (Verdon)
  • Éditions Le Soupirail (Basse-Normandie)

En écoutant l’émission, vous retrouverez clairement les références pour accéder aux cinq sites
Chacun de ses cinq invités est à suivre ! Chacun a son parcours qui honore l’édition.

Outre l’auto-édition, l’édition à compte d’auteur,
Il y a donc :

  • Les grands éditeurs ;
  • Les éditeurs intermédiaires quant au nombre de livres publiés ;
  • Les petits éditeurs, là aussi quant aux nombres de livres publiés.

Si les Éditions Ovadia entrent dans les éditeurs intermédiaires (une croissance rapide et diversifiée) les quatre autres invités sont volontairement des petits éditeurs, mais ils témoignent d’originalité, de créativité exceptionnelle.

Selon notre enquête empirique, les éditeurs ne sont pas confrontés à la rareté des manuscrits. Jean DAROT (Éditions Parole) mentionne en ce qui le concerne un ouvrage pour 100 manuscrits.

Pour les éditeurs, des questions majeures se posent. À titre d’exemples :

  • Le devenir de l’écrit face au numérique. (Les éditeurs présents à l’émission parient sur une régulation entre les deux)
  • La diffusion (certains salons coutent trop chers… des libraires ne paient pas !  etc.
  • La reconnaissance de leur maison d’édition.

Il reste que cette émission met en valeur une réelle renaissance de la profession d’éditeur.
Si pour beaucoup, l’éditeur est producteur de livres, il est aussi de plus en plus -pour et par les petits éditeurs- une profession de l’attention (de l’auteur à lecteur), une profession de création de liens.
Dans cette perspective, l’auteur n’est plus celui qui remet un manuscrit, le voit publier et considère que là s’arrête son rôle. Désormais, l’auteur s’implique dans la diffusion de son ouvrage : marchés… Soupes aux livres (Ed Parole) etc.

Autour de l’édition, il y a coopération collège, équipe (Cf. Ed Parole).
Avec l’édition d’un ouvrage, il y a « coup de cœur » auteur/livre/éditeur.

Grâce avant tout à des éditeurs disons artisans (qui parfois découvrent en travaillant leur métier) surgit une nouvelle profession. Et là les mots de lien, de coopération, de vie, de culture priment sur celui de production d’un livre.

Merci à Danielle, Emmanuelle, Jean, Frédéric et Régis ; chacun à sa manière renouvelle la profession d’éditeur.

Invitations :

  • Explorer les cinq sites
  • Soupes aux livres : voyez la liste sur le site d’éditions Parole
  • 30, 31 mai et 1er juin 2014 : AUPS(83) : Festival du livre de Campagne. Et10 ANS des Éditions Parole.
  • Premier livre des Éditions Le Soupirail : La Maladie de la vie .En attendant le site https://www.editionslesoupirail.com/

M.B

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =