lettrance n°2 – PASSAGES, INSTANTS, ÉTERNITÉ.


Lettrance / mardi, juin 30th, 2020

Le mot PASSAGES est une triple invitation :
1-Tout d’abord, il se révèle dans le VOYAGE. La vie est un voyage colorée de voyages. Sans voyage, qu’est la vie ?
Lors du voyage, il y a inévitablement des passes, des impasses et des passages. Souvent le PASSAGE nous surprend et parfois c’est l’autre qui par sa présence, ses paroles, ses actes nous indique le passage.

2- Le voyage nous sollicite en tout à la DÉCOUVERTE. Cela demande d’être disponible, d’écouter, de regarder, d’accueillir. S’autoriser au passage pour découvrir.

3-Voyager, oser des passages ; c’est aussi entrer en connaissance de soi. Alors le passage est intérieur et extérieur.
Passages imposés ou voulus, passages pour exister. Passer dans des
lieux à un moment donné, pour un temps incertain mais inévitablement court.
Passer sans passe-droit sans être passable, soucieux de la passation.
Passer comme passager sensible aux passeurs, lucide sur le fait que je suis aussi passeur.

INSTANTS et ÉTERNITÉ peuvent surprendre. Ils demandent à être questionnés, à être précisés pour mieux nous offrir ce dont ils sont dépositaires.
Un numéro spécial de lettrance sera consacré en octobre à un petit glossaire et à un bibliographie.
Pour cette année 2020-2021, la 11 ème année de Paroles d’écriture, je vous propose CINQ repères pour nos émissions :

  • Nous aborderons tous les écrits : poésies, nouvelles, romans, essais, études, recherches.
  • Nous écouterons des musiques du monde.
  • Nous circulerons dans le monde entier.
  • Nous veillerons à intéresser tous les âges de 7 ans à 127 ans.
  • Nous invitons tous les auditeurs à nous écrire pour nous faire part de leurs propositions.

Nous réservons trois surprises tirées au sort en avril 2021.

Ecrivez –nous : parolesecriture@gmail.com


Michel Bernard.06 2020

1942 – « La corruption de la parole et de l’écriture est la marque de toutes les autres corruptions »
Louis Lavelle, 1883-1951


2010 – « La renaissance de la parole et de l’écriture est témoignage de toutes les autres renaissances »
Michel Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 × 24 =