Lettre de mon village – Juillet 2022


Non classé / samedi, juillet 2nd, 2022

 Cher ami;

  Tu es le seul avec X à me poser la question: A quoi crois-tu?

Dans cette lettre de juillet 2022, je vois répondre simplement.

 Né dans l’ouest de la France, j’ai été élevé de façon conformiste dans la religion catholique. De mon enfance, j’ai des souvenirs drôles de la religion .Dans ce village où je suis né, impossible comme enfant d’échapper à la religion.

Puis à la fin de mon adolescence et surtout lors de la reprise de mes études,bien des questions surgissent.

Avec la période adulte dite à tort période de maturité, la religion est seconde dans ma vie.

Maintenant, avec retrait, recul, je doute. Entre ceux qui semblent assurés que Dieu n’existe pas et ceux qui semblent habiter par une foi à toute épreuve… je ne sais, je doute.

Y a – t-il un delà? Je doute.

Je pense que la vie est inattendue, surprise. Elle peut être bonheur malgré des épreuves. Le sens premier est d’exister lucidement, habité par le fait que le sens et les actes que je pose fondent mon chemin faisant.

Dans cette perspective, vivre longtemps et en bonne santé est à la fois, outre ma génétique (flexible) un travail de soi sur soi et un temps fort pour accompagner de façon variée les autres.

Si je découvre RIEN, alors aucun regret.

Si je découvre un au-delà, alors surprise.

Vivre comme s’il n’y avait rien,conscient que l’existence a un goût d’éternité. La visée alors est alors de produire et de déguster sa vie. C’est aussi travailler à plus d’humanité en humanité. Sans cesse naître en humanité.

Les religions s’inscrivent dans l’histoire du monde. Nous allons, je pense, vers un certain œcuménisme .

Vers des minorités qui se contractent, des majorités flottantes et des minorités agissantes pour l’humanité. L’amour reste et restera toujours relevant du meta sens malgré le fait que ce mot soit parfois usé, abîmé, mutilé.

La spiritualité au sens de souffle, de passage de l’énergie vitale en énergie créatrice est selon moi fondement de l’existence.

Plus que jamais est la quête de sens  alors que l’on parle comme si seul le pouvoir d’achat était le problème.Certes, cela pose problème mais comme solution notre pouvoir d’être et notre volonté sont indispensables.Alors cela devient autorité et responsabilité.

Voilà simplement ma réponse à ce jour à ta question. Nous continuerons en face à face si tu le souhaites.

Avec mon amitié.

Michel Bernard. 07 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =